logo
Accueil » Documents officiels » Wallonie : Rapport sur la tenue des élections communales et provinciales du (...)

30/05/2007: Wallonie : Rapport sur la tenue des élections communales et provinciales du 8 octobre 2006


C’est en exécution de l’article L4146-24 du Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation (CDLD) que le Gouvernement wallon a déposé le présent rapport au Parlement wallon.

Ce rapport devait officiellement être déposé par le Gouvernement Wallon au Parlement Wallon.

Nous avons obtenu une version papier de ce rapport qui bien que un peu guimauve et sans doute édulcoré reflète bien les défis de l’organisation des élections.

L’organisation des élections par la région Wallone a permis des avancées techniques sans impact sur le contrôle démocratique et des économies aussi bien du côté du vote papier que du vote électronique par rapport aux élections organisées par le fédéral pourtant bien plus expérimenté.

Du côté économie, on peut citer le choix intelligent du papier pour les buletins de vote et l’utilisation des moyens régionaux pour le transport des disquettes. Si le vote papier coûte moins cher lorsqu’il est organisé par la région Wallone, alors la situation est encore plus défavorable dans l’analyse du coût pour le vote papier (voir Sénat : Le Ministère de l’Intérieur révèle le coût réel du vote électronique).

Du côté des avancées techniques, elles se situent en amont et en aval du vote et profite donc aussi bien au vote papier que au vote électronique. En aval, il s’agit de l’encodage électronique des listes de candidat et de la vérification en ligne avec le registre nationnal. En amont, il s’agit du logiciel de calcul des sièges et de la transmission des résultats. Ces avancées ont été reprise par le fédéral pour les élections de 2007.

Nous continuons a insister auprès du Parlement Wallon pour que ce rapport soit officiellement publié comme document parlementaire. Cela n’a pas été possible avant le débat en commission de l’intérieur (voir Est-ce que PATSY répond au revendications de PourEVA pour un contrôle des citoyens ?), mais nous espérons que ce sera fait.